Traitement

La qualité des eaux de surface ou souterraines n’est généralement pas compatible avec les normes appliquées à l’eau de distribution.

Des éléments indésirables doivent être traités : matières en suspension, fer, manganèse, nitrates, pesticides, sulfates, salinité, germes pathogènes, goût
ou odeurs, ...

Une palette de procédés de traitement incluant des traitements physico-chimiques, la filtration sur sable ou charbon actif, la désinfection, la reminéralisation, permet de résoudre les différents problèmes rencontrés.

Les techniques de filtration membranaire trouvent ici un champ d’application très prometteur.

Le traitement sera effectué dans des filtres fermés ou dans des filtres ouverts lorsque les débits à traiter sont très importants.

Il est nécessaire de désinfecter l’eau pour détruire ou stopper la croissance des micro-organismes tels que les bactéries, les algues, les virus, les levures et les moisissures.

Les filtres peuvent contenir :

  • du sable : pour des eaux faiblement chargées de matières solides en suspension ou pour le traitement du fer et du manganèse ;
  • du charbon actif : pour retenir par adsorption les molécules organiques qui donnent à l’eau des odeurs et des saveurs désagréables ;
  • des résines échangeuses d’ions pour de l’adoucissement, de la déminéralisation, de la dénitratation ou de la décarbonatation ;
  • une masse neutralisante : pour résoudre les problèmes d’équilibre calco-carbonique.